Saint Jean Chrysostome

Prière au Seigneur Dieu de la part de l'homme repentant

Seigneur, nous avons péché contre le ciel et devant Toi. Reçois notre recours et notre pénitence, accueille notre gémissement et nos larmes, accueille la pénitence des pécheurs que nous sommes, accueille nos sanglots et nos pleurs avant même la mort. Reçois les misérables que nous sommes, qui avons vécu d'une manière éhontée; accueille nous, Ami de l'homme, qui T'avons gravement courroucé. Reçois-nous, Maître, qui avons passé notre vie entière dans la débauche, dans toute méchanceté et impureté; accueille-nous, Seigneur Dieu, qui avons transgressé Tes commandements; accueille-nous, Maître, nous Tes indignes serviteurs, et ne nous rends pas selon l'œuvre de nos mains. Nous Te confessons, Maître, qu'à cause de nos péchés nous ne sommes pas même dignes de vivre; nous confessons, Seigneur, que nous ne sommes pas même dignes de voir ce soleil, car il n'y a pas de péché ni de méfait que nous n'ayons commis, misérables que nous sommes.
Mais accueille-nous, Seigneur, comme le fils prodigue, accueille comme le larron, accueille comme la courtisane et le publicain. Seigneur, convertis-nous ! Seigneur, raisonne-nous et ne T'irrite pas contre nous, mais use de commisération pour nos péchés ! Tu es notre Dieu et nous n'en connaissons pas d'autre que Toi. Seigneur, arrache-nous à nos ennemis et n'entre pas en jugement contre Tes serviteurs. Seigneur, Tu es Dieu et nous sommes Ton peuple, nous avons péché, nous avons commis l'iniquité et l'injustice, nous avons accompli le mal, nous avons fauté en tout, nous n'avons pas obéi à Tes commandements et c'est pourquoi nous nous sommes détournés loin de Toi.
Mais, prends pitié, Seigneur, de l'œuvre de Tes mains; prends pitié, Maître, de ceux qui ont été chassés du paradis par la malice du serpent; prends pitié de nous et revêts-nous de la tunique d'allégresse et du vêtement du salut; prends pitié de nous, que le diable as privés de Ton aide. Miséricordieux, prends pitié de ceux qui T'ont délaissé et l'ont servi, prends pitié de ceux qui se sont égarés; prends pitié de ceux qui n'ont pas gardé Tes commandements et ont suivi les méfaits des démons ; prends pitié de ceux qui se sont souillés par les péchés; prends pitié de ceux qui ont demeuré sous le pouvoir du diable ; prends pitié de ceux qui se sont souillés dans la débauche. Prends pitié, Miséricordieux; prends pitié, Toi qui es Bonté; prends pitié, magnanime, car nos mains ont accompli tout mal, toute souillure, cupidité et injustice. Nous avons souillé notre âme, que Tu as créée à Ton image, nous avons souillé notre corps, nous avons souillé nos sens. Notre langue s'est révélée un glaive effilé, dressée contre le prochain, nos yeux lancent des flammes, nos mains sont pleines de sang, nos pieds prompts à l'accomplissement du mal, nos lèvres souillées par la médisance, en bref, nous avons souillé la terre et l'air.
En vérité nos actes injustes se sont élevés jusqu'au ciel, notre rapacité a surpassé les montagnes, notre cupidité a dépassé les nuages, nos vices ont atteint les cieux, nos péchés sont impardonnables, nos transgressions n'ont pas d'excuses, nos forfaits sont inexpiables et cette terre ne peut supporter nos méfaits. C'est pourquoi, Seigneur, nous avons tant besoin de Ta miséricorde. Tu as porté la faiblesse de notre nature, prends pitié, Seigneur, de l'œuvre de Tes mains. Voici, nous implorons Ta miséricorde ; ne nous prive pas de Ton secours, répands sur nous indignes Ta pitié, accorde aux pécheurs que nous sommes Ton intercession, montre-nous Ta face et sauve-nous.

Prière pour l'étude des Saintes Ecritures

Seigneur Jésus Christ, ouvre les yeux de mon cœur pour que j'entende Ta parole, comprenne et accomplisse Ta volonté, car je suis un étranger sur la terre; ne me cache pas Tes commandements, mais ouvre mes yeux afin que je comprenne les merveilles de Ta loi ; raconte-moi les choses secrètes et cachées de Ta sagesse. En Toi j'ai mis l'espoir, ô mon Dieu, que Tu m'illumines l'esprit et la pensée de la lumière de Ton intelligence non seulement pour lire mais encore pour accomplir ce qui est écrit, de sorte que la lecture des vies et paroles des saints ne me soit pas imputée en péché, mais soit le renouvellement, l'illumination, la sanctification et le salut de l'âme et l'héritage de la vie éternelle. Car Tu es Celui qui illumine dans les ténèbres et de Toi provient toute action bonne et tout don parfait et nous Te rendons gloire maintenant et toujours et dans les siècles. Amen.

Traduit du slavon : Сборникъ Молитвъ , Recueil de Prières rassemblées par le Prêtre Vasili Tchouvacheff, Changhaî, 1938

 

SommaireRemonter